C’est quoi des citoyens ?

Rodez Citoyen a présenté ses candidats au complet ce samedi 8 février devant le centre social de Saint Éloi. Premier podium pour Rodez Citoyen puisque c’est la première liste du Piton à parfaire son équipe municipale. Voici l’occasion de définir pour nous ce que sont des citoyens et citoyennes.

Aucun élu cumulard ne figure parmi les trente-sept noms de la liste. Autour des trois conseillers municipaux sortant nous trouvons des hommes et des femmes impliqués chacun à leur manière dans la vie sociale de notre commune. Ce sont des salariés, retraités ou chômeurs. Il y a des enseignants, un médecin, des employés, des artisans, un chef d’entreprise. Ce sont des pères et mères de famille ou des jeunes venant d’entrer sur le marché du travail. Certains sont investis dans des associations de quartier, d’autres sont des militants pour le Climat. On trouve également des bénévoles dans le secteur caritatif et des coopérateurs d’initiatives pour une économie solidaire (IES).

Quelques-uns ont ou ont eu des expériences politiques à EELV, la France Insoumise ou au Parti Socialiste. Pour beaucoup il s’agit de leur premier engagement dans une campagne électorale, certains étaient déjà là il y a six ans, le recordman du groupe en sera à sa quatrième candidature.

On notera la présence d’une candidate de nationalité allemande et désormais citoyenne ruthénoise. Elle ancre ainsi notre liste dans la dimension européenne. On ne peut ignorer non plus sans émotion la présence en deuxième position de Marion Berardi qui poursuit là les combats de son père Bruno Berardi disparu il y a cinq ans.

Toutes et tous se sont formés aux questions de gestions municipales : à l’écoute des élus sortant ; à la rencontre des habitants et des associations ; en consultant des corpus d’articles et d’ouvrages traitant des problématiques contemporaines liées à la ville. Certains ont participé à des formations à la démocratie participative, d’autres ont suivi des cours en ligne.

Tout le monde a participé à l’élaboration du programme et à l’organisation de la campagne. Chacun faisant en fonction de ses impératifs professionnels et familiaux. Nous n’oublions pas non plus tous ceux et celles qui ne figurent pas sur la liste mais qui ont donné énormément de temps et d’énergie pour la réussite de ce projet.

Enfin, à notre connaissance, aucun d’entre nous ne s’est vu décerner de légion d’honneur. Ça n’a aucune importance, ce n’est pas ce que nous recherchons. L’important pour nous, et c’est ce qui nous rassemble, est d’adapter Rodez aux changements climatiques qui surviennent grâce à une transition écologique, démocratique et sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *