Intervention Conseil d’agglomération Matthieu Lebrun – 14 avril 2020

Objet : délibération n°6 – Création d’un fonds de solidarité exceptionnel

Monsieur le Président,

Au titre de ma fonction d’élu d’agglomération Rodez Citoyen, d’abord vous dire que je me réjouis que notre collectivité montre sa solidarité avec le secteur d’activités des petites entreprises implantées sur notre territoire, dont l’activité depuis 4 semaines, pour certaines d’entre elles, s’est considérablement réduite tandis que pour d’autres, elle s’est interrompue brutalement et totalement.

Cette initiative, qui s’inscrit comme vous l’indiquez, dans le prolongement des dispositifs initiés par l’Etat d’abord, puis la Région ensuite, on peut le souligner, est significative. Gageons à ce qu’elle permette d’atténuer les conséquences dramatiques de cette crise sans précédent.

Afin d’élargir encore un peu plus l’accès à ce soutien financier, ne pourrait on pas à l’instar du Conseil régional, plutôt que de fixer une baisse de chiffre d’affaire à 50%, de laisser une fourchette oscillant entre 40 et 50% ? Cette proposition aurait le mérite d’amoindrir les effets de seuil produits.

Avant de poursuivre, je souhaiterais avoir une précision quant à la liste des bénéficiaires exactes de ce soutien financier. Vous nous avez adjoint à la note de la délibération de ce jour, la liste de l’ensemble des secteurs qui seront éligibles à cette aide. Aussi, intègre t-elle les associations qui notamment emploient du personnel ? À titre d’exemple, on peut citer celles qui interviennent dans le domaine culturel comme « Le Club » ou encore celles qui agissent dans le domaine du logement social comme Habitat jeunes ou encore dans le champ de l’insertion par l’activité économique avec l’ASAC ou celui de la Jeunesse comme la Mission Locale ?

Si ce n’était pas le cas, et au-delà des mesures d’anticipation des versements de subventions prévues pour certaines d’entre elles, présentées dans la délibération suivante, ne faudrait il pas se rapprocher d’elles, partenaires privilégiés de notre agglomération, pour évaluer les difficultés auxquelles elles se confrontent et envisager l’appui éventuel que notre collectivité serait en mesure de leur apporter ?

Enfin, pour terminer mon intervention, je souhaite vous faire une proposition quant à la possibilité de réfléchir collectivement dans les prochaines semaines sur la nécessaire, me semble t-il, priorisation des dépenses que notre collectivité pourrait envisager d’ici la fin de l’année ? En effet, cette crise inédite, nous rappelle cruellement les effets désastreux qui se produisent lorsque l’on ne respecte pas les besoins de notre planète. Ce défi bien évidemment se pose au niveau mondial, au niveau national mais également, et je sais que nous en sommes tous conscients, au niveau local. Aussi, réinterroger ensemble la pertinence de certains projets de notre collectivité au regard de l’urgence écologique, affecter des moyens significatifs pour une accélération de la mise en œuvre opérationnelle des actions du PCAET de notre agglomération par exemple, me sembleraient des pistes à approfondir.

Merci pour votre écoute et vos réponses.

One thought on “Intervention Conseil d’agglomération Matthieu Lebrun – 14 avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *