Les Ruthénois ont d’autres préoccupations que les municipales

Retrouvez l’article de Centre Presse du 22 avril 2020 écrit par Matthieu Roualdès.

Pour info : retrouvez sur ce site la lettre envoyée par les 3 élus de Rodez Citoyen au maire de Rodez, lettre de propositions pour faire face, unis, à la crise sanitaire et sociale que nous vivons actuellement… Rodez Citoyen attend toujours une réponse…que la presse a obtenue…

Lutte contre le Covid-19 oblige, la campagne des municipales est en pause depuis plusieurs semaines. Mais, à Rodez, elle n’est jamais bien loin, la politique ne s’arrêtant jamais vraiment… En fin de semaine passée, le groupe d’opposition Rodez Citoyen a d’ailleurs interpellé le maire Christian Teyssèdre par une lettre. “Dans un état d’esprit résolument constructif”, ont tenu à souligner en préambule les trois élus du groupe, Matthieu Lebrun, Claudine Bonhomme et Chantal Combelles. Dans cette lettre, ces derniers ont demandé plusieurs choses à l’édile, à commencer par la mise en place d’un comité municipal sanitaire, le retour du marché en centre-ville et non pas à Bourran où il a lieu actuellement et des aides aux familles les plus démunies. Sans oublier une nouvelle organisation à prévoir des bureaux de vote ruthénois en prévision des futures échéances électorales. “Rodez a une organisation inédite des élections avec 17 bureaux de votes réunis en une seule salle des fêtes. C’est un facteur de risque sanitaire que nous devons supprimer”, argumentent-ils.

En ce début de semaine, Christian Teyssèdre a pris sa plume pour répondre à l’opposition et trouver “regrettable qu’aucun élu de ce groupe n’ait proposé ses services pour agir au service des Ruthénois durant les 32 premiers jours de confinement”. “Vous vous réveillez semblant ignorer toutes les actions menées par la Ville, le CCAS et l’Agglomération”.

Conseil municipal le 15 mai

Et au maire de rappeler toutes ces actions : la continuité des services publics, la mise en place d’une cellule d’écoute, l’entretien quotidien du domaine public, le don de 8 000 masques au CH Jacques-Puel et aux Ehpad, la réouverture de la crèche des Lutins et de l’école de Bourran pour les enfants du personnel soignant, les aides financières votées en conseil d’agglomération en faveur des “petites” entreprises (de 1500 à 4000€, lire nos précédentes éditions), les aides directes à venir pour les familles aux plus faibles revenus, l’aide alimentaire déjà accordée aux plus démunis en collaboration avec le CCAS, etc.

Quant à la tenue du marché à Bourran, actuellement en mode drive, l’édile rappelle qu’il a suivi les recommandations sanitaires de l’Etat. Concernant la prochaine tenue des élections, dont la date et les modalités ne sont toujours pas fixées, “je suis surpris que vous évoquiez cela quand les Ruthénois ont bien d’autres préoccupations”, a répondu Christian Teyssèdre… Un conseil municipal est prévu le 15 mai prochain.

Écoles : des suppressions de postes ?

Dans sa lettre, le groupe d’opposition Rodez Citoyen alerte également sur les conséquences financières et éducatives de la fermeture des écoles depuis plusieurs semaines. “En vue d’aider les élèves qui auront pris du retard et éviter leur découragement, il nous paraît inconcevable que Rodez perde des postes de professeurs des écoles pour la rentrée scolaire prochaine, indique le communiqué. Or, nous avons été informés que la nouvelle carte scolaire prévoit la suppression d’un poste à l’école de Gourgan et d’un demi-poste à l’école Saint-Éloi. Ces décisions sont inacceptables dans la situation actuelle. Nous proposons donc que la mairie prenne une position unanime et forte pour que toutes nos écoles préservent au minimum leurs postes.”

Dans la lettre, les élus de Rodez Citoyen proposent également de doter les élèves ruthénois, en difficulté chez eux, de tablettes, voire d’ordinateurs. Une proposition d’un “opportunisme indécent” selon le maire, “tant l’opposition a été totale lorsque nous avions proposé d’acheter des tablettes à tous les écoliers ruthénois”. Le maire n’a, en revanche, pas commenté les suppressions de postes évoquées par l’opposition pour la rentrée prochaine.

https://www.ladepeche.fr/2020/04/22/les-ruthenois-ont-dautres-preoccupations-que-les-municipales,8856982.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *