Merci aux anonymes

Les élections municipales vont mobiliser un million de candidats dont 500 000 seront élus conseillers municipaux. D’après Martial Foucault, politologue directeur du Cevipof, c’est la plus grande mobilisation politique en Europe.

L’actualité parisienne ou certaines outrances locales ne donnent pas une image glorieuse de l’engagement politique. Pourtant la démocratie ne fonctionnerait pas sans l’investissement désintéressé de ce million de citoyens et citoyennes. Ce sont ces anonymes qui devraient avoir l’honneur des médias.

Ces gens ne comptent pas les heures consacrées à la campagne électorale. Ils et elles sacrifient des loisirs et du temps familial, cumulant souvent activités professionnelles et politiques. L’immense majorité d’entre eux ne sont ni des militants aguerris ni des  professionnels de la communication et entrent dans la bataille politique avec leurs appréhensions mais surtout avec beaucoup de courage.

Ceux et celles qui perdront ressentiront certainement une amertume plus ou moins grande. Ceux et celles qui gagneront découvriront les ingratitudes liées à la fonction d’élus de terrain. Mais tous pourront être fiers d’avoir contribué à faire vivre la démocratie de notre pays.

Notre reconnaissance va bien entendu au-delà de notre liste et de notre ville, nous remercions et saluons tous ces anonymes, leur courage et leur abnégation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *