Pourquoi la chanson des Causette ?

1-Dans Centre-Presse, le 27 novembre tout le monde a pu lire l’article de Mathieu Roualdès reprenant un communiqué du maire actuel qui comparait Eléonore Echène à une Cosette des Faubourgs :

“… Et les esprits commencent à s’échauffer.
 …

La raison ? Le discours d’Éléonore Échène, lors de l’inauguration du local de campagne de “Rodez Citoyen”, vendredi dernier, avenue Tarayre. La femme de théâtre, qui pourrait bien porter cette liste dans le futur, avait alors annoncé que le choix du Faubourg “était symbolique” et “représentatif de ce qui ne va pas dans notre ville”, dénonçant notamment les vitrines vides, l’absence de services publics (la fermeture de La Poste et de l’école Paul-Girard notamment), le manque d’espaces verts, la circulation, le stationnement…

Autant de “piques” qui ne sont pas passés du côté de la majorité et du maire, Christian Teyssèdre. Via un communiqué intitulé “l’extrême gauche en spectacle au Faubourg”, ce dernier a dénoncé une “improvisation décevante de Cosette au Faubourg”.

…https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/11/26/a-rodez-le-ton-monte

2-Peu de temps après vous n’avez pas pu lire le droit de réponse que nous avons proposé à Centre Presse car il n’a jamais été publié. Nous vous le faisons donc découvrir donc ici :

Monsieur la tête de liste de « Notre parti c’est Rodez », vous m’avez violemment et personnellement attaquée dans Centre Presse du mercredi  27 novembre en raison de ma prise de parole lors de l’inauguration de la Maison Citoyenne, local de campagne de Rodez Citoyen. Je serais une « Cosette au Faubourg jouant une tragédie ».

Voici ma réponse :

Moi, Cosette du Faubourg, femme de lettres et fière de l’être, je prends la plume pour citer votre auteur préféré. Celui qui a su dénoncer de manière flamboyante les injustices politiques et sociales de son temps. Et ces injustices résonnent aujourd’hui avec force.

 « Il était beau parleur. Il se laissait croire savant. Cet homme était ruse et rage mariés ensemble, attelage hideux et terrible. Un filousophe. »

                                     (2ème partie – Cosette – Livre 3ème II)

« Réaliser son rêve. A qui cela est-il donné ? Il doit y avoir des élections pour cela dans le ciel ; nous sommes tous candidats à notre insu ; les anges votent.
Cosette avait été élue. »        (5ème partie – Jean Valjean – Livre 6ème II)

                                      Les Misérables, Victor Hugo, 1862 

Eléonore Echène

3- Au mois de janvier, lorsque nous nous sommes retrouvés pour préparer la soirée des voeux de Rodez Citoyen nous avons réfléchi à quelque chose de festif… C’est alors que l’idée de la chanson, que Leïla avait initiée dès le mois de novembre, est apparue. Danielle et les Causette ont trouvé les mots…

Ainsi est né Le chant des Causette :

Si tu n’en peux plus des promesses non tenues, des combines
De tous ceux qui croient qu’un(e) fois qu’ils ont ta voix, ils dominent
Ohé, Ruthénois, toi l’ami qui nous vois, pousse la porte,
Ici tu trouveras la Cosette au combat, tendre et forte.

Pour que nos enfants apprennent à devenir grands, nous on souhaite
Des lieux pour jouer, courir en sécurité, et des fêtes
Et pour nos aînés, des voies sûres et adaptées, des ballades
Pour touts, des jardins, des salles où on se sent bien, et des rades.

Assez de béton, de voiture sur le piton et de gaz
On veut du bien vivre, une place pour chacun, sans emphase
Des crèches adaptées, de la vie dans les quartiers, et du vert
Les choses ont changé, on ne peut plus attendre, il faut faire !

Les hommes avec nous sont des hommes debout, des sincères
Ils n’ont pas besoin d’écraser, d’humilier, de faire taire,
Ensemble agissons, quittons la résignation, on se révolte
On peut dès demain changer notre quotidien, et le vôtre !

C’est nous les Causette, les Colette, les minettes du Faubourg
Les mômes à nos trousses, les amitiés qui poussent tout autour,
Ohé Ruthénois, toi l’ami qui nous voit, pousse la porte
Ici tu trouveras la Causette au combat tendre et forte

2 thoughts on “Pourquoi la chanson des Causette ?

  1. Je ne conteste pas votre droit de réponse et d’expression, ni celui de le faire en chanson , je suis juste très choquée de l’utilisation du chant des partisans,emblème de la résistance au nazisme , dans une campagne pour des élections municipales ,
    Je n’ai pas pu l’écouter,
    je viens juste d’en lire les paroles .

  2. Nous sommes désolées d’avoir pu vous choquer par ce choix! Ce chant a été largement repris par beaucoup. Zebda ajoute dans sa version “motivés, motivés,il faut se motiver”. C’est pourquoi il nous parait porteur d’un double message:
    – un espoir pour ceux qui résistent aujourd’hui en boudant les urnes et en descendant dans la rue parce qu’ils n’ont pas d’autre moyen de se faire entendre. – un appel aux insatisfaits de la démocratie représentative telle qu’on nous l’impose depuis trop longtemps, et qui ne voient pas le moyen d’en sortir.
    Il est possible de faire de la politique autrement, si nous savons nous mobiliser. On peut faire de Rodez une ville solidaire où chacun puisse trouver sa place, et reprendre confiance dans nos institutions. Bien sûr, ce n’est pas la guerre, mais c’est quand même un beau combat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *