Mais il y en a déjà de la démocratie participative à Rodez …

Certes, au cours de cette mandature et sous la pression de nos électeurs, l’équipe actuelle a parlé de démocratie participative. Elle a créé des comités de quartier composés  d’un petit nombre d’habitants tirés au sort, isolés du reste de la population (quelle représentativité ?).  

Elle a mis en place des réunions, peu investies par les élus de la majorité, qui consistaient :   

  •  soit à informer sur des décisions déjà prises (vidéo protection, zones 30 …)    
  •  soit à présenter des projets déjà bouclés, parfois contraires aux intérêts du quartier, pour validation par les habitants tirés au sort, sans possibilité de modifications ou alors à la marge.    

Cette conception de la démocratie participative est très éloignée de la notre (voir notre charte de gouvernance : http://rodezcitoyen.fr/charte-de-gouvernance-et-de-democratie-participative) où l’avis des habitants est réellement pris en compte, de l’élaboration à la validation des projets qui les concernent. Pire, l’organisation actuelle de la démocratie participative à Rodez est à nos yeux un ” effet de com’ “, avec bien peu de réalisations concrètes parmi les projets annoncés… Il suffit d’aller sur le site Ville de Rodez, rubrique Vie des quartiers, pour le mesurer.

Comment on this FAQ

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *