Une ville pour l’économie locale

conférence de presse Economie
Conférence de presse Economie

Introduction

La vie économique de la ville et celle de l’agglo sont étroitement imbriquées. De plus en plus de décisions, d’orientations sont prises en Conseil d’agglomération. Cela nécessite d’impulser une vision commune du développement économique du territoire dans le respect des avis partagés des municipalités de l’agglo.

Notre projet

Toutefois Rodez garde la possibilité d’influer directement 4 grands thèmes que nous allons présenter :

  1. Soutenir et développer l’activité et les entreprises locales. 
  2. Favoriser une économie de proximité et les circuits courts.
  3. Déployer le potentiel touristique.
  4. Promouvoir Rodez ville universitaire.

1- Soutenir et développer l’activité et les entreprises locales 

Nous voulons développer l’attractivité du centre ville ancien (zone intérieure délimitée par les boulevards) et dynamiser ses commerces. Pour cela il est indispensable que des familles avec enfants puissent venir y vivre quotidiennement, dans des conditions de confort moderne.

Nos préconisations pour les entreprises locales:

  • Soutenir la filière du bâtiment par un grand programme de réhabilitation du bâti ancien qui contribuera à embellir la ville et à attirer de nouveaux habitants.
  • Contribuer à structurer une filière économique locale pour la rénovation écologique des logements et bâtiments.

L’offre de logement actuelle est inadaptée. Conséquence: Rodez perd des habitants alors que sa banlieue progresse (8).

En 2006 on avait 1541 logements vacants à Rodez et en 2016 on en a 2171 (1).

On a donc une augmentation de 40% du nombre de logements vacants sur Rodez entre 2006 et 2016.

C’est pourquoi nous lancerons un programme de réhabilitation de l’habitat dans le  centre ancien (intra boulevard) avec critères écologiques (économies d’énergie, espaces verts, totalité du centre-ville piéton) et sociaux (espaces publics, lieux de convivialité).

Ce programme aura pour but d’inciter à la rénovation écologique des bâtiments et des logements : nous contribuerons à structurer une filière économique locale regroupant les artisans et entreprises classées RGE (Reconnue Garante de l’Environnement) et RT 2012. Une liste serait disponible sur le site de la mairie.

2- Favoriser une économie de proximité et les circuits courts 

Les circuits courts

Nous voulons que les Ruthénois puissent disposer pour leur alimentation d’une offre locale et issue  des circuits courts. De plusl’agriculture bio est génératrice d’emplois non délocalisables (voir préconisations Axe Ecologie).

Nos préconisations pour développer des circuits courts:

  • Mener à terme un projet alimentaire territorial fondé sur les circuits courts, en aidant notamment à l’installation ou à la conversion en bio des agriculteurs locaux.
  • Objectif de 100% de produits bio et locaux  dans les cantines en 2026 sans augmentation des tarifs et proposer le choix de menus végétariens.

Notre objectif de 100% de produits bio va bien au-delà des dispositions réglementaires  en vigueur.

Autre préconisation 

Favoriser l’accès aux produits bio aux familles.

Nous voulons organiser des ateliers (par exemple dans les maisons de quartier) afin de les familles qui ne connaissent pas forcement les filières ou qui pensent que le prix de ces produits est trop élevé soient sensibilisées.

Autre préconisation 

Appuyer le secteur agricole et para-agricole (machinisme et outillage, production bio, circuits courts, …).

Nous voulons favoriser la création d’un pôle recherche et développement (R&D) para-agricole en soutien à la fabrication et la transformation des produits issus de cette agriculture de proximité, au développement du machinisme et outillage pour l’agriculture bio.

Les commerces de proximité

Nos préconisations pour les commerces de proximité:

  • Favoriser l’installation et le maintien de commerces de proximité dans toute la ville et s’opposer à l’ouverture de nouvelles grandes surfaces.
  • Soutenir l’économie sociale et solidaire (la Régie de territoire, l’ASAC…)  et accompagner l’essor d’un tiers lieu.

Autre préconisation 

Examiner les limites du périmètre de sauvegarde et proposer sa révision pour qu’il englobe tous les secteurs sensibles de Rodez : centre-ville, mais aussi le cœur des quartiers (Gourgan, Faubourg, St Eloi,….).

Le parc commercial de Malan : nous y sommes très opposés pour des raisons écologiques mais aussi économiques. L’argument de l’équilibrage nord sud est un prétexte et est en contradiction avec le constat de terrain: ce projet risque de fragiliser le commerce de proximité (15) (16).

Les marchés

Nos préconisations pour les marchés:

  • Mener une concertation auprès des commerçants sédentaires et non sédentaires pour doter la ville d’une halle couverte.
  • Relancer le marché du Faubourg.

Un marché couvert est destiné à l’accueil des commerçants non sédentaires. Il pourrait trouver sa place, par exemple place de la cité. On peut imaginer fermer sur les côtés, ponctuellement pour les marchés se tenant en hiver. Sa conception sera définie en concertation avec les commerçants non sédentaires.

Après concertation avec les commerçants, nous pourrions proposer les actions de dynamisation suivantes.

Autres préconisations 

•     Proposer la gratuité des parking le samedi matin.

•     Créer des places réservées gratuites pour les camions et fourgons des commerçants.

•     Agrandir l’espace marché du mercredi (vers la rue Marie) pour installer de nouveau chalands.

•     Organiser le marché par spécialités.

•     Identifier le marché par un panneaux lumineux (avec les commerçants présents ce jour , les animations, des informations de prix,…)

3- Déployer le potentiel touristique

Nous voulons développer le tourisme à Rodez car le territoire possède de nombreux atouts. Le festival d’hiver et le tourisme d’affaires permettraient d’allonger la saison touristique. 

Nos préconisations pour le tourisme:

  • Organiser un festival d’hiver intergénérationnel pour générer du tourisme de loisirs hors saison.
  • Soutenir l’offre hôtelière de centre ville et créer une auberge de jeunesse.
  • Moderniser le camping municipal et agrandir l’aire de camping-car.
  • Mener une concertation pour réhabiliter un bâtiment du centre ville afin de développer le tourisme d’affaires: séminaires et salons professionnels.

Nous pensons qu’un bâtiment du centre ville pourrait être aménagé pour accueillir des congrès ou salons professionnels (par exemple à Burloup) afin que les salons professionnels puissent se tenir en ville.

De plus Rodez possède déjà plusieurs amphitéâtres et salles accessibles à pied (Burloup, CCI, archives départementales, salle de l’amphitéâtre, salle des fêtes). Elles pourraient être utilisées ponctuellement en réseau.

4- Promouvoir Rodez ville universitaire  

Nous voulons accompagner l’enseignement supérieur, l’enjeu est important : conserver ou voir revenir sur notre territoire des jeunes qui pourraient être les créateurs d’emplois de demain.

Nos préconisations pour une ville universitaire:

  • Travailler avec le CROUS et les associations étudiantes à la mise en place de logements adaptés pour les étudiants et les apprentis et à la dynamisation de leurs projets.
  • Accompagner les demandes d’ouverture de diplômes et communiquer sur les avantages d’étudier à Rodez et les atouts de la ville.

Autre préconisation:

Encourager la création d’un pôle de formation professionnelle sur le secteur de l’aide et des soins à la personne.

Le nombre de personnes âgées ne va pas cesser de croître sur le territoire : nous voulons les aider à se maintenir le plus longtemps possible chez elles. L’Aveyron va connaître un déficit d’emploi dans ce domaine à l’horizon de 5-10 ans. C’est pourquoi nous proposons de développer l’offre de formation pour les aides à domicile, les assistants familiaux, les aides-soignants(es) spécialisées.

Conclusion

Rodez Citoyen soutiendra les activités non-délocalisables de nos artisans, commerçants et PME, respectueuses de l’humain et de l’environnement. Nous souhaitons également développer le rayonnement de Rodez grâce au tourisme de loisirs, d’affaires et à l’enseignement supérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *