Un binôme et une équipe

11 semaines avant le premier tour des élections municipales.

L’ actualité de la semaine qui vient de s’écouler a été marquée pour Rodez Citoyen par la désignation de son binôme tête de liste, Matthieu Lebrun et Marion Berardi. Promouvoir deux personnes est un exercice paradoxal pour une liste qui met en avant le collectif et le fait que ce n’est pas une femme ou un homme que les citoyens éliront mais bien une équipe.

Cette désignation s’est donc réalisée selon la méthode de l’élection sans candidat. En résumé, personne chez nous n’a la prétention de s’estimer indispensable. Ce sont les adhérents qui proposent ceux et celles jugés les plus légitimes à représenter la tête de la liste Rodez Citoyen. Matthieu Lebrun, 53 ans et Marion Berardi 32 ans ne sont ni des héros ni les sauveurs de la ville. Ce sont deux personnes, salariées vivant à Rodez, et engagées bénévolement aux services de causes citoyennes qui leur sont chères.

Ils sont à l’image des ruthénoises et ruthénois engagés sur la liste Rodez Citoyen : militants dans des associations, des mouvements sociaux et attachés à des valeurs de justice sociale, de solidarité et d’écologie. Tous sont convaincus que l’échelle locale est un terrain d’action parfois plus efficace que les parlements. C’est de la petite ville de Langouët par exemple qu’a émergé le mouvement des arrêtés anti-pesticides ; une quarantaine de ville en France optent pour la gratuité des transports ; Paris et Barcelone sont à la pointe de la lutte contre l’uberisation des villes, etc.

Enfin, Matthieu Lebrun et Marion Berardi, comme l’ensemble du collectif Rodez Citoyen, portent cette conviction profonde que nous renforcerons et développerons le lien social et l’implication citoyenne grâce à la politique. Aussi, nous savons qu’il est indispensable pour y parvenir de créer de véritables espaces de paroles au cœur de la ville. Il est nécessaire que les gens se parlent et débattent de sujets liés à leur vie de tous les jours. Des propositions en résulteront et seront pris en compte dans la gestion quotidienne de notre cité. Réinterroger la question de la gouvernance municipale est une évidence. Il est révolu le temps de la concentration de toutes les prises de décisions à l’appréciation exclusive des élus. Le pouvoir municipal ne peut plus s’envisager sans y associer les habitants. Il doit se partager afin que les habitants-citoyens avec les élus deviennent co-auteurs des politiques publiques qui seront mises en œuvre pour le bien commun.

Nous vous souhaitons à tous et toutes de bonnes et heureuses fêtes.

Crédit photo : Adn 12
Crédit photo Adn 12

One thought on “Un binôme et une équipe

  1. Voilà un tandem et une équipe enthousiasmante ! Très attachés aux valeurs (il suffit de lire sur ce même site les différentes chartes), je ne doute pas que Rodez Citoyen et ses représentants à l’Agglo seront également très attentifs aux thématiques sociales et écologiques.
    Je vis et vote à Olemps mais je sais quel est le poids des élus de Rodez (ne serait-ce que par leur nombre) dans les décisions communautaires et leur impact possible sur notre futur (aménagement du territoire, transports,
    gestion et prévention des déchets…). Je compte ainsi sur Rodez Citoyen pour défendre ces dossiers en lien avec l’environnement, aux côtés des élus des “petites communes”*, et ce dans l’intérêt général de “Rodez Agglomération”.

    * “petites communes” : rien de péjoratif dans cette expression, je fais simplement référence au nombre d’habitants et d’élus. Et je rajoute d’ailleurs qu’il peut y avoir de “grands élus” sur les “petites communes”… et de “petits élus” sur les “grandes communes” 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *