Les projets de Rodez Citoyen pour les aînés

Dans sa conférence de presse du 23 janvier Rodez Citoyen a fait le point sur la situation des personnes âgées à Rodez et a proposé des actions :

Bien vivre sa Ville: les aînés, une priorité.

Aujourd’hui, nous n’allons pas vous parler de bâtiments, d’investissements, de millions d’euros mais des ruthénoises et ruthénois de cette ville qui ont plus de 60 ans.

La situation démographique

Rodez est une ville vieillissante où un tiers de la population a plus de 60 ans . La baisse de la population (-2 % entre 2008 et 2017) accentue cette tendance.

De façon contrainte ou choisie les aînés restent à leur domicile : 2000 personnes de +75 ans vivent seules à leur domicile. En 2030 elles seront 2700. Elles vivent seules ou en couple souvent dans de grands logements; un quart des personnes de plus de 80 ans vivent en maison individuelle.

La situation sociale
Plus parlant encore est le ratio des aidants (de 55 ans à 65 ans) par rapport aux aidés (85 ans et +):

De 2,59 aidants pour un aidé en 2015, il est tombé à 1,75 et tombera à 1,22 en 2030. A terme, nous aurons un aidant pour une personne de 85 ans et +!

L’entraide familiale et de voisinage que nous avons repérée au cours de nos enquêtes dans les quartiers va s’étioler tout naturellement faute d’aidants qui auront eux-même vieillis. C’est potentiellement une charge accrue sur les jeunes générations qui peut rapidement devenir difficile à gérer au quotidien .

Face aux besoins croissants et diversifiés des aînés, construire un quatrième EHPAD (qui créera très peu ou pas de places supplémentaires sur l’agglomération) est largement insuffisant. Nous devons anticiper la mise en place de propositions plus diversifiées notamment au niveau de l’hébergement.

Notre objectif:

Dans ce contexte, la démocratie participative nous sera plus que jamais utile pour évaluer les besoins et co-construire des réponses adaptées pour que chacun puisse établir son projet de vie individuel avec sa famille, trouver un mode de vie choisi et non subi.

Nous voulons permettre à tous de bien vivre et de bien vieillir dans une ville qui se soucie de ses aînés grâce à des mesures prises au niveau du CCAS et au niveau municipal.

Un CCAS acteur des politiques de la ville en faveur des aînés

Nous voulons  que le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la ville de Rodez ne se limite plus, pour les aînés, à la gestion des 3 EHPAD et à quelques animations. Il doit coordonner et impulser des actions par un travail avec l’ensemble des acteurs qui agissent en faveur des seniors du territoire de l’agglomération.

Cette coordination est indispensable pour l’analyse des besoins sociaux (obligation légale après chaque élection municipale), pour la mise en œuvre d’actions d’informations et de préventions du bien vieillir. Elle sera également nécessaire pour :

créer des résidences autonomies ( anciens foyers logements) adossées aux 3 EHPAD du CCAS. Elles répondent à une demande de certaines personnes qui souhaitent trouver à proximité sécurité et soutien tout en préservant leur autonomie. Elles font l’objet d’un agrément par les autorités de tutelles en fonction des services apportés.

soutenir le maintien à domicile et les solutions innovantes

Solutions innovantes, comme par exemple des résidences autonomies éclatées où les personnes restent dans leur logement avec le soutien de professionnels 24h/24H, qui sont à co-construire avec les seniors et les acteurs du secteur

développer le soutien aux aidants et prévenir leur épuisement en lien avec le point info seniors (SEPIA) ; Cela passe par une offre de place d’accueils de jour et d’accueils temporaire dans les EHPAD pour les personnes en perte d’autonomie; des services au domicile pour relayer les aidants ( relayage) et des groupes de parole pour les aidants. 

▶ terminer la rénovation de l’EHPAD St Cyrice qui est en attente depuis 12 ans.

Nous serons enfin, vigilants aux moyens financiers et humains mis dédiés par les autorités de tutelles aux trois EHPADdu CCAS.

. Une ville bienveillante envers les aînés

Notre ville, un espace de mobilité facilité 

Pour maintenir leur autonomie, nous devons permettre aux seniors de se déplacer facilement et en sécurité :

▶ A pieds ou en fauteuil roulant : des trottoirs entretenus, la sécurisation des passages piétons, des limitations de vitesse, l’accessibilité, des équipements adaptés dans les rues et les parcs (rampes, bancs ombragés )

▶ En bus : rétablir et améliorer les lignes de bus dans les quartiers en pente, éloignés des grandes lignes bien cadencées, améliorer le transport à la demande en envisageant notamment certaines prises en charge à domicile.

Notre ville, un territoire du vivre ensemble intergénérationnel et citoyen 

▶ Donner toute leur place aux seniors dans les maisons de quartier de proximité avec des professionnels formés. Elles pourront y trouver des activités sociales, des loisirs, des services décentralisés et un accompagnement pour l’accès aux droits et notamment avec l’ informatique.

Ces activités intergénérationnelles ne peuvent qu’aider à rompre l’isolement et faciliter le vivre ensemble.

▶ Développer les espaces verts de proximité et accessibles pour des sorties facilitées et des rencontres intergénérationnelles.

Annexes

Des précisions sur le financement des EHPAD

3 sources de financement :

Les résidents  payent le prix de journée hébergement qui couvre à la fois le remboursement des prêts (capital et intérêts) effectués pour la construction ou la rénovation de l’établissement et les dépenses du quotidien liées à l’hébergement, l’animation, l’administration

L’ assurance maladie qui prend en charge les soins

Le conseil départemental qui finance la dépendance (Allocation Perte Autonomie) et, pour les plus démunis, prend à sa charge les dépenses d’hébergement dans le cadre de l’aide sociale.

C’est pourquoi les budgets sont contraints par les 2 autorités de tutelle que sont l’ARS et le Conseil départemental. Les budgets ville ou CCAS ne contribuent pas au financement des EHPAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *