L’original ou le carbone ?

5 semaines avant les élections

Comme pour l’écologie, il y a de bonnes nouvelles sur le front de la démocratie : tous les candidats ruthénois en parlent et ont des propositions à faire pour mieux impliquer les citoyens et citoyennes. Mais qu’entendons-nous par démocratie participative ?

Le constat est le suivant : l’abstention gagne du terrain d’élection en élection, la défiance envers les hommes et femmes politiques et les partis augmentent, la représentation politique se limite à une catégorie socio-culturelle composée de cadres et de notables.

En novembre, le tirage au sort proposé par Rodez Citoyen a d’abord suscité interrogations et railleries. Il tentait pourtant d’apporter des éléments de réponses aux problèmes posés ci-dessus. Nous offrons la possibilité à des citoyens et citoyennes qui n’évoluent pas dans les réseaux politiques traditionnels d’intégrer la campagne municipale. La réalisation complète de cette démarche et la présentation des tirés au sort dont émanaient de leurs portrait une sincérité incontestable semblent avoir fait taire les sceptiques.

Cependant, le renouvellement de la démocratie ne pourra se faire sans poser la question du pouvoir. Quelle démocratie participative voulons-nous ? Des votations citoyennes au bon vouloir des élus ? Des consultations d’habitants non contraignantes ? Ou bien une vraie redistribution du pouvoir ? Ce dernier point implique que les élus cèdent certaines de leurs prérogatives aux assemblées d’habitants et notre projet va dans ce sens.

Comme pour les contradictions en terme d’écologie, on peut s’interroger sur la pertinence de propositions de démocratie participative émanant de candidats et candidates qui cumulent déjà plusieurs mandats électoraux, confisquant ainsi des places dans l’espace politique. Alors qui choisir le 15 mars prochain ? La liste qui pratique déjà en son sein la démocratie participative, parce que ses militants s’y sont formés ou les listes qui cherchent à rattraper un débat qui monte en puissance ? Préférez-vous l’original ou la copie carbone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *